20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:27

Hier matin, suite à la soirée de samedi, je me suis réveillée avec une question existentielle  : Mais pourquoi le champagne fait-il mal à la tête?...

Il était 11h30 et mon cerveau avait été remplacé par une sorte de porridge gélatineux (pas vu mais bien perçu!...).

Après un café, quelques biscuits et deux tranches d'ananas, j'avais enfin recouvré quelques sens. Suffisamment pour décider de partir un jogging (drôle d'idée un jour de gueule de bois je vous l'accorde!).

 

J'avais besoin de me vider le porridge, d'évacuer les vapeurs persistantes d'alcool d'une part et surtout tous les discours des copains sur le fait que "patience ça va marcher"...

 

C'est quand même bizarre mais avec le recul, j'ai l'impression qu'on a parlé que de "ça".  

Notre traitement, nos problèmes, notre future fiv... Je pense que les copains se sentent réellement concernés par nos "soucis", mais ça n'empêche qu'on aurait aussi pu parler de nos vacances (1 semaine dans une caravane en plein Berlin c'est pas rien) et des leurs, de mon futur boulot retrouvé, du bonheur des joyeux pacsés... Je sais pas moi, y'en a des sujets. A croire que la seule chose qui nous définit désormais c'est la PMA.

Je ne regrette pas d'en avoir parlé aux potes, à notre sens, c'est pas secret, ça nous a même plutôt libéré d'en parler clairement, mais maintenant j'aimerai qu'on boucle l'histoire jusqu'au prochain épisode (à savoir la grossesse). Mais au lieu de leur dire ça, clairement, gentiment et disctinctement j'ai juste bu encore un peu de plus de champagne... Parce qu'ils sont gentils de s'intéresser comme ça. C'est pas pour nous blesser, nous gonfler ou je ne sais quoi... Mais quand même c'est pesant à la longue...

Allez la prochaine fois je leur dis, et ça m'évitera peut-être un autre réveil difficile. (quoique!)

Repost 0
Published by Nell - dans FIV
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 08:19

Aujourd'hui on fête le pacs de Jac&Jo. Ça c'est plutôt cool, je vous l'accorde. Une belle fête en perspective avec plein de copains qu'on voit pas assez souvent.

Sauf que justement, si on les voit plus aussi souvent, c'est qu'ils ont tous enchaîné les bébés et que nous on est resté sur la touche.

 

galere.gifDepuis avril 2008, sont nés:

Anatole,

Naïma,

Lilas,

Ambre (ma jolie nièce),

Maceo,

Pierre,

Milena (fille de l'ex de Chewi!),

Alexandre,

Livia,

Justine,

Raphaëlle,

Elise,

Salomé (fille de mon chef, 56 ans!)

Plus les quelques uns que j'oublie sûrement (Ils doivent être moches peut-être. Ou alors j'aime pas leurs parents...). ça fait 13 (dont seulement 4 garçons!) et je ne compte que ceux dont la conception a commencé APRES nos essais...

 

Sans compter les 3 à naître d'ici la fin de l'année...

 

Plus ceux que je ne manquerai pas d'apprendre aujourd'hui et ceux que j'ai oubliés dans ma longue liste (y'a presque de quoi remplir un calendrier des ptt!) ça en fait des bébés devant lesquels il va falloir s'extasier. Et oui, Jac&Jo ayant un petit Milou (conçu avant le début de nos essais, donc il compte pas dans la liste) ils ont prévu la pièce annexe avec nounou pour la nuit. Tous ces gens vont donc venir avec leur progéniture... J'angoisse déjà de la galère dans laquelle je vais me trouver... (ça se sent non?)

 

La majorité de nos potes sait qu'on galère, forcément au bout de 2 ans et demi on en a eu marre d'affronter les petites phrases à la con qu'on connait toutes (« et vous c'est pour quand » au mieux et je vous tairai les pires, on en a toutes entendu...) et donc petit à petit on a expliqué nos problèmes. La recherche du Mal d'abord, puis les inséminations et maintenant on va passer à la case fiv, ça nous fera un sujet de conversation à nous aussi ! J'vais peut-être emmener un cahier et un stylo comme ça je pourrai leur faire des croquis, je suis sûre qu'ils savent même pas VRAIMENT comment ça se fait un bébé. Moi-même au début follicule, endomètre, épididyme, ovocyte étaient des mots inconnus. J'imaginais, comme toutes ces poules pondeuses, que calin, spermatozoïdes et ovule suffisait amplement à mon vocabulaire pour devenir maman...

 

Mais le problème c'est que même s'ils savent, y'a toujours des cons (c'est nos amis certes mais aussi des amis d'amis qu'on ne choisit pas...) et c'est eux que je crains le plus, les cons, et pas les amis d'amis qui eux ne sont pas tous cons!

 

Mais moi au moins je vais pouvoir me lâcher sur le champagne parce que:

1. Je ne suis pas enceinte (pas que je sache en tout cas! J1 doit arriver lundi et à ce jour aucune trace dégueu au fond de ma culotte comparé à d'habitude à J1-3jours...)

2. J'allaite pas (ça j'en juis sûre!)

3. Dimanche je peux faire la grasse mat jusqu'à 14h si je veux et même avec une gueule de bois si ça me chante... je serai pas emm... par un gosse qui réclame de l'attention et un biberon à 6h30 du mat' !!!

 

Alors, attention faites sauter les bouchons, j'arrive...

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 12:12

Hier matin Chewi est allé pour la 11e fois donner de sa personne...

Pas facile pour lui. Je sais qu'il en a marre et je le comprends...Se branler dans un frigo 11 fois en 15 mois, ça fait un peu beaucoup pour un seul homme...

 

Le premier spermogramme c'était en juillet de l'année dernière quand on pensait encore qu'on était juste plus lents que les autres (après 1 an et 4 mois fallait quand même être naïfs!...) et depuis ils se sont enchaînés, avec l'espoir à chaque fois que ce serait mieux.

Surtout quand il avait eu son traitement de cheval pendant un mois (1mois sans alcool pour un irlandais c'est quasi mission impossible...). L'espoir encore plus fort que ce serait le dernier à chacune des 4 inséminations...

Et voilà aujourd'hui quasiment un an jour pour jour après la première insémination (le 19, triste anniversaire) il n'en a toujours pas fini avec ça...

 

Mais hier matin je me suis levée à 7h30 pour prendre le petit dej' avec lui (chose que je fais plus trop ces derniers temps. Comme j'attaque le boulot dans 15 jours je préfère profiter de mes grasses mat'!!).

Quand il est parti, je lui ai dit « Allez c'est bientôt fini tout ça ». J'ai vu ses yeux briller sur le pas de la porte et il m'a répondu « ouais la der des der sera décembre ».

 

chrysoprase.jpgLui aussi il y croit à cette fiv de décembre.

Il garde d'ailleurs toujours dans sa poche son caillou de chrysoprase acheté chez un marchand de pierres. Sa sœur croit beaucoup dans l'influence des pierres et j'avais lu dans un de ses bouquins que la chrysoprase aide à lutter contre les problèmes d'infertilité masculine et de spermatozoïdes mollassons...

Le plus souvent Chewi prend « ces charlataneries » à la rigolade et j'aurai jamais cru qu'il la garderait avec lui au plus près du problème, cette petite pierre verte.

Ça me prouve, si j'en avais encore besoin, que lui aussi le veut autant que moi ce bébé.

 

On va y arriver.

Obligé.

Repost 0
Published by Nell - dans FIV
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 08:48

Le week-end dernier c'était la fête de l'huma.

Loin d'y aller tous les ans, j'aime bien y faire un tour, l'ambiance est bon-enfant voire familiale, la programmation souvent alléchante et en plus c'est vraiment pas cher ! 19€ les 3 jours y'a que les cocos pour nous proposer ça!!!

Bon évidemment mieux avoir les idées du côté vermillon plus ou moins nuancé sinon il y a risque certain de se sentir en "territoire ennemi" !

 

Mais pour nous, c'est surtout synonyme de bons concerts, de bonne ambiance et de gastronomie plus ou moins élaborée...

 

Quelques photos pêle mêle ce de ce qu'on a vu, entendu, mangé, bu...

Un Père Noël qui a chanté non-stop les 3 jours !(vous noterez la petite couette au bout de la barbe!)

Un super concert de Souchon : j'adore depuis toujours... J'écoutais avant même ma naissance! Merci Maman;-)

Un concert moyen de Dutronc

Alain Leprest sur un écran (on l'a toujours raté et là encore, on savait pas qu'il était là...)

Des gens très fatigués

Des tatoués militants

et on a bien mangé et bien bu les spécialités des sections de la France entière!...

Bref un bon week-end sous le soleil en plus!

 

P9100018P9110029P9110043.JPGP9110046.JPGP9120049.JPGP9120064P9120068.JPGP9120069.JPG

 

 

 

 

 

 

et en plus j'ai quand même perdu 1,5kg chez ma nouvelle meilleur copine, Mme WW!

Mais c'est une autre histoire...

Repost 0
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:50

Et voilà, encore deux pas franchis vers la FIV icsi.

 P9110036.JPG

 

D'abord mardi dernier avec le doc du LaboFiv (il porte un nom de compositeur, nous l'appellerons Mozart) pour confirmer ce qu'avait dit DocFiv (que nous appellerons Pitivier du nom d'un personnage de film joué par un célèbre homonyme de mon docteur à bébé) quant au résultat de pénétration négatif.

 

C'est donc effectivement très mauvais. Mozart confirme l'icsi mais se pose quand même tout un tas de questions sur ces résultats... Il pense que Chewi pourrait produire des anticorps contre ses propres spermatozoïdes. Possibilité déjà soulevée par l'urologue qui a suivi Chewi l'automne dernier, des anticorps ayant bien été trouvés dans les spermogrammes qu'il avait demandés. Mais après un traitement antibio d'un mois (traitement hyper fort car Chewi prenait en même temps deux autres antibio l'un pour aider le foie à lutter contre le médoc et l'autre pour protéger le tendon de la cheville lui aussi extrêmement sensibilisé par le-dit traitement) cela avait semblé marcher puisque les anticorps étaient retombés à 0%. Sauf que là, Mozart trouve le résultat vraiment étonnant. Aucune mobilité dans la glaire témoin et  aucun spermatozoïde mobile dans leur liquide séminal après 4h30. Inquiétant effectivement....

Donc on reste sur les listes pour décembre mais Chewi doit refaire un test. Un MAR-Test cette fois-ci... Le seul problème c'est qu'il faut repasser par la case Mozart avant de revoir Pitivier et que... je vous le donne en mille mais vous l'avez certainement deviné... les délais sont encore une fois très longs...

Chewi va au labo jeudi matin soit le 16 septembre et notre prochain rendez-vous avec Mozart aura lieu le... 22 octobre!!! J'ai cru rêver quand elle m'a proposé cette date au téléphone... Mozart nous avait prévenu que ce serait comme ça mais il nous avait dit d'insister pour avoir un rdv le plus tôt possible. J'ai donc essayé de négocier mais que dalle... « Vous n'êtes pas les seuls patients Madame. Et Mozart ne reçoit que l'après-midi. Je suis désolée mais il faudra attendre votre tour »... J'enrageais et je n'ai rien pu faire. Du coup comme j'avais un résultat d'examen reçu pendant les vacances je l'ai faxé à Pitivier-fiv avec un mot lui expliquant la situation et lui demandant si ça lui semble trop tard pour ou pas (j'avais pris rendez-vous avec lui dans la foulée pour le 25 octobre). J'attends sa réponse et si j'ai rien d'ici mercredi je repasserai un coup de fil à sa secrétaire. A suivre...

 

L'autre pas date de ce matin et ma rencontre avec l'anesthésiste. Rien de particulier.

Non je n'ai pas de problème de tension. Non je ne prends pas de médicaments. Non je n'ai pas d'allergie sévère connue.

Une précédente anesthésie? Oui. En 1996 pour une IVG... silence... gêne de mon côté. Pas vraiment de réaction de l'autre côté. Mais à chaque fois que cet épisode noir de ma jeunesse (j'avais 20 ans et c'était une méchante erreur de ma part cette histoire avec ce garçon) je mesure toute l'ironie et la cruauté de ma situation. A 20 ans je tombe enceinte parce que je me crois au dessus de tout et ne me protège pas avec un garçon qui ne m'intéresse pas et à 34 ans avec l'homme que j'aime pour de vrai, rien à faire... Bébé ne vient pas... C'est moche et bizarre la vie parfois...

J'ai l'impression d'avoir tourné cette page de ma jeunesse et pourtant j'ai la sensation au fond de moi que je n'ai pas encore réglé cette histoire. Peut-être que la maternité m'y aidera. Mais peut-être devrais-je me pencher dessus avant d'être enceinte... Une question qui me taraude pas mal en ce moment je dois bien l'avouer.

Une amie est allée consulter un micro-kiné et m'a conseillé d'aller le voir aussi car il peut aider à résoudre les problèmes d'infertilité, m'a-t-elle dit. Nos problèmes d'infertilité ne viennent pas directement de moi mais je me dis que révéler et soulager les tensions et traumatismes supportés mon corps et provoqués par les soubressauts de la vie ne pourra que m'aider...

Etes-vous déjà passé entre les mains d'un micro-kiné? Qu'en avez-vous ressenti?

 

 

PS : La photo a été prise pendant le concert de Souchon à la fête de l'Huma ce week-end. A venir : Petit photo-reportage de notre week-end au parc de la Courneuve 

Repost 0
Published by Nell - dans FIV
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 14:09

On en parlait, on en parlait... et voilà ! C'est fait !

 

P9100005.JPG

 

On avait acheté cette jolie bague au début du mois de juillet (en soldes, mais chut! C'est un secret!) en se disant qu'on ferait « l'annonce » avec les parents irlandais et français réunis donc quand les parents irlandais seraient avec nous dans la Drôme fin août puisque mes parents avaient prévu de venir passer quelques jours avec nous... Ce scénario datait donc d'avant le retour de ce satané crabe... et on avait crus nos plans tombés à l'eau...

 

Mais finalement, mon frère allant plutôt bien après sa première semaine d'hospitalisation, mes parents nous ont rejoints en fin de semaine... Comme c'était une surprise car personne ne s'y attendait du tout, on voulait une idée un peu originale. Mais pas facile à trouver, surtout quand deux langues sont en jeu (attention pas de mauvaise interprétation, il s'agit du français et de l'anglais...).

 

Finalement Chewi a très officiellement demandé ma main à mon père en français et j'ai traduit aux beautiful-parents.

C'était un chouette moment. Larmes des deux côtés. La mère de Chewi qui ne faisait que répéter "at last! at last!" comme si je la débarrassais enfin du fardeau qu'est son fils qu'elle désespérait de voir marié un jour (évidemment je plaisante mais quand même elle n'a fait que répéter "enfin" en français et en anglais pendant une bonne partie de la soirée!).

Mes parents aussi étaient très émus et surtout ma mère qui a disparu pendant 5 minutes... J'imagine qu'avec l'optimisme qui la caractérise en cette période difficile elle n'a pas pu empêcher une pensée morbide de venir la tarauder... Mais finalement tout le monde était content et on a passé une chouette soirée.

 

Reste la question fatale... Quand???

La réponse est très, très, très vague...

Pas 2010 c'est sûr : Je m'accroche aux dires du voyant de belle-mummy et continue de m'imaginer enceinte de jumelles l'été prochain. Alors certainement pas de mariage l'année prochaine. Une chose à la fois, et pas n'importe lesquelles en plus! D'autant que je la veux ma robe de princesse, et une robe de baleine- princesse ça doit exister mais ça doit être beaucoup moins joli...

En plus depuis toujours quand je pense mariage, je me dis que j'aimerai que mes enfants soient présents et un peu grands (évidemment cette idée remonte à « avant ». Avant qu'on découvre qu'il nous faudrait des annéespour devenir parents...). 2011 me paraît donc encore un peu tôt, mais pour le coup 2012 ou même 2013 carrément trop loin...

 

On verra bien. On y est pas encore.

Commençons par la faire, cette fiv icsi, et la réussir!

Puis mettre au monde deux belle petites filles en bonne santé...

Et le reste finalement revêt un peu moins d'importance...

Repost 0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 11:35

 

home-sweet-home-quilt-block-3.jpg

 

Et voilà, fin des vacances (mais pas vraiment je vous expliquerai plus tard), après 6 jours à Berlin, 3 jours avec une copine dans la Drôme Sud, 1 petite semaine chez mes parents avec PF, 1 semaine ENTIERE avec belle-mummy et beau-daddy dans un autre coin de la Drôme, et re-une semaine chez papa-maman avec PF, je suis de retour à Paris...

Je ferai pas trop long aujourd'hui parce que j'ai trop de choses qui se mélangent, trop de blogs à lire, un appart' à ranger après la semaine de célibat de Chewi pendant que je prolongeais les vacances chez papa maman la semaine dernière (il sait bien faire tourner la machine et sécher le linge mais j'ai comme l'impression qu'il ne connait pas l'étape suivante... Y'a des montagnes de linge propre aux quatre coins de l'appart'!), une manif a essayé de rattraper et surtout un rendez-vous chez LaboFiv à 16h30 et ça, ça rigole pas!...

Alors les vacances sont bel et bien terminées : retour à la case PMA.

 

Mais je ne résiste pas au plaisir de vous donner non pas une mais DEUX bonnes nouvelles reçues aujourd'hui.

La première vient de PF qui est retourné à l'hôpital hier pour sa 2e session de chimio tout le semaine et qui a reçu des résultats plus que très encourageants puisque les « marqueurs tuméreux »(si je me souviens bien de ce qu'il m'a dit) ont baissé de manière prodigieuse passant de plus 100 à 35 ! Je ne sais pas exactement ce que ça veut dire mais les doc étaient très satisfaits, lui était très content et donc moi aussi !!!

Et la deuxième est que je vais enfin retravailler. Je retourne où j'étais jusque fin décembre. Je n'avais pas pu rester car la direction générale des services (c'est une mairie) n'avais pas voulu créer de poste pour moi mais la fille que je remplaçais pendant son congé parental a finalement démissionné fin juillet et je retourne donc naturellement à sa place. C'est trop cool! J'ai jamais été aussi contente de travailler! J'avais trop peur de commencer la PMA (la vraie, la fiv quoi...) en étant chômeuse ou pire au rsa et de tomber enceinte de jumelles en décembre comme l'a prévu le voyant de belle-mummy. Ce qui signifiait dans ma petite tête de ne plus pouvoir chercher de boulot avant une bonne année (qui embaucherait une baleine enceinte de jumeaux?!), de ne pas pouvoir suivre financièrement, bref de transformer un immense bonheur en grosse grosse galère et à priori ça devrait finalement bien se goupiller... Et du coup me voilà avec trois vraies semaines off devant sans mauvaise conscience de passer plus de temps à lire vos blogs qu'à écrire des candidatures, à vraiment profiter de mes grasses matinées, et à aller voir toutes les expos et les films que je veux sans me dire que je devrais être devant mon ordi à chercher du boulot...

Elle est pas belle la vie?!

 

Ça me donne envie de danser, alors je vous laisse avec une chanson que j'adore et que j'écoute en boucle en ce moment.

 

 

à+

 

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 07:51

La journée d'hier est enfin passée. Ouf!

 

PF (nom de code pour mon petit frère depuis des années) a vu sa cancérologue et à un degré moins... moins quoi? vital? important? urgent? nous on a vu DocFiv. (je ne sais quel adjectif utiliser parce que oui c'est important, vital et même urgent... mais pas pareil quand même)

 

Pour le crabe de PF comme les médecins le lui avaient dit la semaine dernière c'est bien la suite de la tumeur de janvier, donc un moindre mal comparé à une nouvelle tumeur qui se déclarerait, même si c'est hyper sérieux. Il commence son traitement le 18 août. 3 séances de chimio sont prévues. C'est une chimio particulière qui nécessite 5 jours d'hospitalisation à chaque fois et 3 semaines entre 2 séances. ça va être un peu lourd mais il a même pas peur! Par contre il faudra sans doute opérer les petites boules au poumon et à l'abdomen, mais la canérologue attend de voir comment ça réagit à la chimio et a un tout petit espoir que ça disparaisse tout seul (mais tout petit petit l'espoir).

 

Pour ma mère..... J'ai apellé chez mes parents tout à l'heure. Et elle ne m'a pas parlé. Je n'ai eu que mon père. Je ne pense pas qu'elle m'évite mais plus qu'elle n'est pas en état de parler de "ça" pour l'instant. Ils sont sous le choc, ce qui est normal. Moi aussi d'ailleurs mais comme le résultat du rdv est conforme à ce que j'attendais c'est sans doute moins un choc. Et ce n'est pas mon fils. Il n'est "que" mon frère... En tout cas c'est pas facile d'être à 700km de sa famille dans de telles situations. Et en plus on part en vacances demain matin... On verra comment se passent les prochains jours de ce côté-là. De toute façon on ne part que 6 jours à Berlin et après on devait passer chez mes parents pour partir voir des copains dans le sud mais du coup je pense que je vais squizzer les copains pour rester avec le clan.

 

Pour notre rendez-vous avec DocFiv ça c'est bien passé. Petit coup de stress en arrivant car on avait pas reçu les résultats du test de pénétration de Chewi et le labo nous avait dit de passer les récupérer juste avant ledit rdv. J'arrive avec une 1/2 heure d'avance ce qui est rare chez moi et j'ai bien fait car quand je suis arrivée il n'y avait strictement personne à l'accueil du labo ni dans aucun bureau... Une secrétaire est finalement arrivée après de longues minutes d'attente et d'angoisse. Elle s'est mise en quête des résultats et a vraiment bataillé pour les trouver. Je comprends pas ça. C'est tellement simple de cliquer sur un ordi et de faire print. Mais là elle cherchait un dossier. Et ne le trouvait pas. J'ai bien cru qu'on allait repartir bredouille. Bon finalement elle a fini par le trouver, et on a pu aller voir DocFiv l'ours.

 

Il nous dit d'emblée qu'il nous a mis sur le planning de décembre. (bonne nouvelle. C'est ce qu'il nous avait annoncé dès le mois de juin même si on espérait qu'il nous aurait mis avant) Puis il regarde tous nos résultats : prises de sang, immunologie pour moi (tout ok sauf la toxo que je savais déjà), prélèvement vaginal (que j'avais pu faire après moult stress cf et !!!) et le résultat du test de pénétration.

Résultat très mauvais. TPIV négatif qu'il nous dit. Gnii? qu'est ce que vous dites Monsieur l'ours? Moi pas comprendre... Alors explication.

 

Le test de pénétration sert à voir comment les spermatozoïdes déjà très lents de Chewi se comportent dans une glaire témoin, c'est à dire est-ce qu'ils avancent un peu malgrè leur lenteur? Et bien la réponse est qu'ils n'avancent pas du tout. Rien. Nada. Pas un millimètre. Ce qui veut dire d'une part que ce sera FIV ICSI pour nous puisqu'ils n'arriveraient même pas à pénétrer l'ovule.

Et ce qui veut surtout dire que depuis 2 ans 1/2 qu'on espère d'abord le bébé couette, puis le bébé insémination et bien nos espoirs étaient tout simplement pour rien. Je comprends même pas que ma gynéco ou surtout l'urologue vu en octobre dernier n'aient jamais fait faire ce foutu test. On a perdu presque 1 an depuis octobre quand même, merde! Bon tant qu'on avait fait aucun exament on pouvait pas savoir. Les essais naïfs et acharnés sous la couette (ou ailleurs) n'ayant rien donné pendant 1 an c'est ce qui avait poussé gygy à commencer les examens. On a tout fait sauf celui-là, et le test de hunner qui aurait lui aussi pu aider à déceler ce "défaut de pénétration". Mais non. On a quand même fait 4 inséminations pour rien. On s'est entendu dire par tous les médecins vus depuis plus d'un an que "le sperme n'est pas si mauvais et ça peut aussi marcher tout seul". Des cycles et des cycles d'espoir balayés. On comprend mieux pourquoi ça ne marche pas mais on a surtout l'impression d'avoir perdu tellement de temps. Punaise... j'ai les boules quand même. Je ne m'en étais pas rendue compte avant d'écrire cette longue longue tartine...

 

Allez demain on part 6 jours à Berlin. A nous les curry wurtz et les weisse bier! ça nous changera les idées. Et on sait maintenant que malgré tous nos cacluls, on ne fera pas un petit berlinois qu'on aurait appeler Hans ou Birgit même si ça tombe la bonne semaine... On s'en fout on profitera quand même de notre caravane (je vous parlerai à notre retour de notre hébergement très ex-RDA) et au moins je passerai la pemière fin de cycle sereine sans symptôme fictif (donc espoirs déçus) depuis longtemps....

Auf wiedersehen!

Repost 0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 12:40

 

Voilà. C'est presque sûr il a rechuté.

Mon petit frère de 26 ans a rechuté de son cancer du testicule opéré en janvier dernier. (j'en avais parlé un tout petit peu )

En janvier on l'a amputé de la couille malade. Et les médecins lui ont dit qu'à son âge il avait 70% de chances pour que ça suffise. Donc il n'a eu aucun traitement (ni chimio ni radiothérapie) juste un contrôle régulier (scanner et prise de sang) tous les 2 mois.

 

Avril, tout allait bien.

 

Juillet (il a fait pété juin avec l'accord des médecins parce qu'il était en Afrique pour 3 mois) alerte rouge. Y'a des "trucs" au poumon (4cm), à l'intestin (2cm) et vers les reins (3cm). D'après les premiers médecins qu'il a vus (le radiologue et son médecin traitant) ce ne sont pas de nouvelles tumeurs indépendantes (genre 1 cancer du poumon + 1 cancer de l'intestin + 1 cancer du rein soit un putain de cancer généralisé) mais la suite de celui du testicule. C'est le vaisseau sanguin (je crois que c'est ça) qui traverse tout le corps pour descendre jusqu'au testicule (et qui fait donc partie du testicule lui-même) qui continue à être malade.

Il a rendez-vous ce midi à Lyon pour voir comment prendre les choses et régler son compte une fois pour toute à cette saloperie de maladie : opération des "trucs" ou pas, chimiothérapie ou radiothérapie...

 

Il a plus qu'une couille mon frérot mais ça lui a pas suffit à notre ennemie commune. Il faut maintenant lui balancer des rayons ou des produits chimiques qui risquent de détériorer les petits zozos du vaillant n°2 qui se trouve bien seul depuis janvier...

A 26 ans il va sans doute falloir qu'il fasse des paillettes de sperme au cas où le traitement choisi attaque n°2 et qu'il n'ait plus rien à la fin du traitement. Stérile à 26 ans. Dur à encaisser. Mais ce sera un moindre mal s'il arrive à se débarrasser de toutes ces mauvaises cellules et à faire partie des 98% de chanceux pour qui il n'y a plus aucune rechute après traitement fort pour ce genre de tumeur.

On va attendre son rdv de midi pour souffler un peu. Tellement dur de pas savoir, ou plutôt de savoir un peu (il y a rechute) mais pas plus que ça (très grave ou moyen grave? opération+traitement ou que traitement? Dans combien de temps et pour combien de temps?...)

 

Sinon de mon côté, rendez-vous chez DocFiv en fin d'après-midi. J'ai finalement pu faire le prélèvement lundi matin. Ma mère ayant à peu près encaissé la nouvelle de mon frère je suis rentrée dimanche soir pour pouvoir faire aller au labo lundi matin et aller au rdv cet aprem avec tous les résultats. (je dis à peu près car en fait pas trop du tout... Elle m'a même dit que s'il meure et elle mourrait aussi. Je lui ai dit mais on est là ma sœur et moi, et papa et ta petite fille chérie et les petits enfants que moi aussi je finirai par te donner... mais non "tu comprends c'est mon tout petit". Ah ben oui et nous on compte pour du beurre... merci Maman)

 

Comble du comble. Au scanner de mon frérot les radiologues hésitaient entre la rechute de la tumeur et une sorte de pneumonie qu'il aurait attraper à Ouaga et vous savez comment ils font la différence : par la prise de sang. Il y a un taux dans le sang qui double et qui fait office d'alerte : c'est le même que celui des femmes enceintes (mais je sais pas lequel)... Quand il m'a annoncé qu'il en avait pas fini avec cette sale histoire on était tous les 2 chez moi les larmes aux yeux et il m'a dit « mais pourquoi c'est pas toi qui a ce taux qui double? »

Ben oui, pourquoi???

 

 

ps : j'ai été très vulgaire dans ce post. Mais comment ne pas l'être quand le sort s'acharne comme ça san raison? En tout cas excusez-moi d'avoir heurté la sensibilité des plus polies...

 

 

Edit de 14h30 : Ma mère continue... Elle vient jsute de m'appeler. Mon frère est en pleine consultation et il a voulu y aller seule. Elle attend dans le couloir avec mon père. Elle est sortie pour respirer. et du coup m'a téléphoné sans doute pour avoir un peu de réconfort. Mais tout ce qu'elle a pu me dire c'est "je suis sûre que c'est grave. Si c'est grave et qu'il meure, je pourrais pas tenir. Je mourrai aussi." J'ai essayé de la réconforter comme j'ai pu mais comment faire? Je suis loin, je ne suis pas médecin et je n'ai même pas vu les résultats de ses scanners et analyses... Je m'accroche à ce qu'a dit mon frère que ce n'est rien de nouveau mais la suite de ce qu'il a eu et que ça se traite très bien. Et c'est ce que j'ai répété à ma mère. Mis elle n'y croit pas. J'ai l'impression qu'elle préfère voir le pire... J'ai pas pu m'empêcher de lui dire que c'est pas très gentil pour nous de nous dire ça, que nous aussi on souffre et qu'on a peur. Elle m'a juste répondu que nous on n'a pas besoin d'elle... Je suis un peu paumée, là... Alors je mets des tartines sur mon blog. J'emmerde personne (à part vous qui me lisez mais vous n'êtes pas obligés!). Je parlerai à Chewi tout à l'heure. Mais là par téléphone j'ai envie de parler à personne...

Et mon rdv DocFiv dans 2 heures. J'ai oublié tout ce que je voulais lui demander. J'espère juste que ça ira et qu'il sera pas trop ours pour une fois parce que je suis pas sûre de supporter aujourd'hui...

Repost 0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 09:02

Comme je continue à stresser par rapport à ce prélèvement que j'aurai pas au rendez-vous de mercredi, j'ai imaginé toutes sortes de stratagèmes :

- supplier mon labo habituel de me prendre (et passer pour la chieuse que je suis),

- aller dans un autre labo à Paris aujourd'hui avant de partir pour Grenoble sans leur dire que je suis en fin de période (comme disent nos amis anglophones),

- aller dans un labo à Grenoble demain (et galérer pour récupérer les résultats la semaine prochaine),

- ne rien faire et risquer de me faire sortir par DocFiv avec pertes et fracas.

 

Et en fait, cette nuit, j'ai eu une illumination (oui la nuit je dors mais j'ai aussi des illuminations) et je me suis dit "ben j'ai qu'à appeler l'hôpital et voir ce qu'ils me disent"

 

Ce que j'ai fait dès potron mlinet. Et c'est bon.

Je fais ce prélèvement mardi matin. Je vais à mon rendez-vous avec l'ours faiseur de bébé mercredi et ils reçoivent les résultats par fax jeudi.

De toute façon pour une fiv en décembre, je pense qu'un certain nombre d'autres prélèvements vaginaux (mmmhhhh) m'attentent pour les quelques mois qui viennent, assortis d' autres réjouissances similaire...

On est pas à un près!!!

Repost 0
Published by Nell - dans FIV
commenter cet article

Présentation

  • : C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • : 38 ans. Amoureuse de mon Chewi irlandais depuis décembre 2004. On attend notre bibouille franco-irlandais depuis avril 2008...
  • Contact

Collectif B-AMP

Infertiles de tous les pays, unissez-vous ! Venez partager vos doutes et vos infos, vos questions et vos coups de gueule ici : http://collectifbamp.wordpress.com/

Notre parcours en (presque) bref

2004

Décembre : 1er bisou et le reste...

2008

Avril : arrêt contracpetion

2009

Juillet : Toujours rien... 1ers contrôles pour moi : tout est ok

Août : 1er spermo : zozos feinéants mais réagissent bien à la prépa. En route pour les inséminations

19 septembre: IAC1 négative

Octobre - décembre : suivi urologue de Chewi.Traitement antibio béton

2010

Février : Le traitement n'a servi à rien. L'urologue préconise d'arrêter les inséminations et de passer direct en FIV

Février : Madame Gynéco  dit ok pour la FIV et nous envoie en PMA mais on continue les IAC avec elle en attendant le lancement car vu les délais et les nombreux rdv à caler pour elle rien ne se passera avant septembre voire octobre...

3 mars : 1er rdv DocFiv. Faut attendre les résultats du LaboFiv pour démarrer

Mars : IAC2 négative

27 avril : Rdv LaboPma : spermo médiocre mais ils pensent qu'il faut continuer les iac avant la fiv ça devrait marcher comme ça... -> annulation rdv DocFiv de mai

Mai : IAC 3 négative

15 juin : IAC4 négative. Résultats spermo de pire en pire, on retourne voir DocFiv

23 juin : 2e rdv DocFiv. test de pénétration (!) à faire par Chewi le 8 juillet.

4 août : 3e rdv DocFiv. on est sur la planning de décembre pour FIV ICSI à confirmer par le LaboFiv

Septembre : rdv LaboFiv qui confirme l'ICSI mais redemande encore un spermogramme...

Octobre - novembre : derniers rdv. On y va!

Novembre - décembre : FIV1 échec, ponction de 8 ovocytes le 30 novembre, transferts de 2 beaux embryons le 2 décembre, pds négative le 13 décembre. 

2011

Mars : TEC : 2 embryons transférés. pds négative le 16 mars. Fin de l'épisode Fiv1

Juin : FIV2 interrompue après 8 jours de stim' mauvaise réponse au traitement 4 tout petits follicules et 2 gros kystes. C'est le drame...

Octobre-Novembre : Fiv2 bis : pilule du 7 au 21/09 ; début déca le 25/09 ; début gonal le 5/10 (112,5µi puis 75); 1er contrôle le 9/10 une vingtaine de follicules de 21mm à tout petit ; 17/10 ponction de 11 ovocytes ; 19/10 transfert de 2 embryons ; 31/10 PDS POSITIVE POUR LA 1ère FOIS à 171 ; 2/11 2e pds : 369 ; 4/11 3e pds 743 ; 7/11 4e pds : 2132... Pourvu que ça dure...

Novembre, le 16 : première écho. 3mm qui clignotent. Il est là...

Novembre, le 23 : deuxième écho : 11mm et un coeur qui bat la chamade. ToudoumToudoum. On voit un 2e petit sac mais qui a l'air arrêté

Décembre, le 10 : troisième écho : 8 SG, 28mm des petits bras et des petites jambes qui poussent. Et toujours ce ToudoumToudoum qui nous fait monter les larmes aux yeux. Le 2e petit sac est toujours là mais n'a pas bougé. 1,8mm sans activité cardiaque, restera sans doute là jusqu'à la fin...

Décembre, le 29 : écho des 12SA. Tout va bien. Un bébé en pleine forme et avec une clarté nucale rassurante. On continue le coeur en joie

Mars, le 9 : écho morpho du 5e mois. Tout va bien. Bébé à autant d'oeils, reins, doigts et tout ce qu'il faut où il faut. Il semblerait qu'il soit grand... On reste sur notre petit nuage...

16 juillet 2014 : Naissance du P'tit Lu. Merveilleux bébé qui nous comble chaque jour de bonheur.

***

Septembre 2014 : Retour aux affaires ! On va chercher les 3 p'tits congelés qui nous attendent à Paris depuis la fiv d'octobre 2011. Début du traitement 21 septembre 2014. Pds négative le 13 octobre

Novembre 2014 : dernier tec des p'tits parigots. Transfert le 28/11 d'un joli p'tit J3. Pds le 8/12, jour de la fête des Lumières et de l'immaculée conception !...

 

Catégories