1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 06:52

Ça sonne bien 1er octobre pour un transfert d’embryons.

PREMIER, ça sonne comme un commencement.

Un commencement de grossesse.

En écrivant ça je me dis que ça peut aussi sonner comme le commencement d’autre chose : celui d’un retour aux galère de la PMA avec ces hauts espoirs et ses abysses de déprim’.

Alors oui, j’espère que ce premier octobre marquera le PREMIER jour de ma grossesse et le premier jour de la fin de la PMA…

Accrochez-vous les p’tits parigots. J'attends l'appel du labo et je compte sur vous...


 

EDIT : ils se sont réveillés !!! Retrouvailles prévues à 12h30. Ouf...

EDIT 2 : C'est fait !

Les 2 premiers embryons sortis ont repris leur développement et du coup il en reste encore un ! C'est con mais ça fait paraitre l'échec moins effrayant... C'est notre nouveau doc qui a fait le transfert et on l'aime beaucoup. Autant l'ours était ours autant lui est tout le contraire, chaleureux, rassurant, drôle...

En sortant on a croisé le biologiste. Je ne sais plus si je l'ai écrit ici mais c'est le même qui nous suivait à Paris à la Salpé et qui a déménagé à Lyon peu de temps après nous. Il a donc participé à Paris à la création des embryons qui ont donné naissance au P'tit Lu et à ceux transféré aujourd'hui. C'est bête mais en lui serrant la main, on y a vu un bon présage.
Bref c'est parti pour 12 jours de psychotage...

EDIT 3 : je ne sais pas si 1er octobre marquera le 1er jour de ma grossesse, en tout cas il a vu apparaître "cacabouda" du p'tit Lu qui répétait ça en boucle et mort de rire... 2 ans et 2 mois et déjà au cacabouda ! ça promet !

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 15:47
Pensée vers eux

A cette heure-ci, ils sont sans doute sortis de leur cuve d'azote et j'espère qu'ils sont heureux de barboter dans leur liquide nutritif, où j’espère que les biolo ont mis quelques michokos !

Je me demande en effet si ce n'est pas la forte teneur en michoko dans mon sang (suite à une lubie post ponction) qui avait donné au p'tit Lu l'idée de s'installer enfin pour 9 mois, contrairement à ces prédécesseurs qui s'étaient faits la malle après 3 jours...

J'espère donc qu'avec ou sans michoko, les p'tits J3 se délectent de leur nouveau bain et qu'ils seront au top pour rejoindre mon utérus de jeune fille (je fais que répéter ce qu’on m’a dit) demain midi, à condition que le labo m’apporte une bonne nouvelle le matin...

Sauf que j'ai lu l'article ci-contre sur la revue sur les tec à dispo au centre et ça se passe de commentaires quant à la chute de confiance qui a suivi pour ce transfert (potentiel) demain…

13% de réussite putain...

Quoi que si on se dit qu'à chaque tec, 2 embryons sont transférés, ça nous amène à 27% de réussite. Vu comme ça c'est mieux, même si on est bien loin de la réussite assurée !...

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 08:12

Je me trouve très détachée pour ce retour en PMA.

D'un côté, je nous imagine famille nombreuse avec un p'tit Lu et des jumeaux (1 fille & 1 garçon) (ben quoi on peut imaginer ce qu'on veut quand même ?!) nés du TEC à venir car j'ai envie d'y croire et j'aimerais tant que ce retour en PMA en marque aussi la fin, de la PMA....

 

Mais d'un autre côté je n'y crois pas du tout.

D'abord, j'ai jamais cru aux TEC, même si, oui, je sais, y'en a pour qui ça marche...

Ensuite, pour des TEC immédiatement consécutifs à la FIV why not, mais là, mes embryons et moi on a 3 ans d'écart. Pendant que eux jouaient les hibernatus bloqués à leur état de petits J3, le monde a continué de tourner et je me suis pris 3 ans dans la tronche... Alors certes, j'ai des ovaires de "jeune fille" comme l'a dit la gynéco la semaine dernière, mais le reste je peux vous dire que c'est pas joli joli ! J'ai 38 balais maintenant. J'ai changé quoi... (je mettrais bien la chanson du gars Loïc juste ici après ces trois petits points, mais overblog veut pas, overblog veut rien, overblog est devenu naze. Alors la chanson est à écouter en fin d'article)

 

Ce matin dans le métro, je me suis rendue compte que j'ai complètement zappé mes petits comprimés d'acide folique que j'aurais dû commencer à J1, c'est-à-dire il y a une semaine tout pile... A mon avis, c'est pas bien grave (vu qu'en plus, ce TEC ne va pas marcher) mais quand même...

Alors qu'en attendant le p'tit Lu j'ai gobé de l'acide folique très consciencieusement tous les matins pendant plus de 3 ans et demi (ah ça, je devais pas manquer de vitamine B9 quand il est arrivé celui-là !) autant là, tous les soirs je sursaute quand mon alarme sonne à 20h30 en me disant "VAS TE PIQUER !!!" (ouais elle me parle comme ça mon alarme. Et encore, j'vous raconte ce qu'elle me dit le matin pour me sortir du lit à 6h46...). J'en suis à -presque- oublier mes piqures de puregon alors l'acide folique hein...

 

 

EDIT : oh merde, quand je mets un lien proposé par ce fu**ing OB, Deezer met pas la chanson en entier. Et le mieux c'est quand même quand il dit "J'ai changé. J'ai grossi. J'ai muri. ça va mieux. Merci !"

Du coup je mets un lien vers 1 video mais elle est toute chelou cette vidéo. Elle me fait même un peu flipper pour tout dire (oui je suis impressionnable!). Mais j'aime trop cette chanson pour ne pas la partager et la faire connaître. Alors tant pis. écoutez en fermant les yeux !

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 08:37

. 1 300 km avalés entre jeudi et samedi (Lyon / SJDM (chez mes parents) ; SJDM / Lyon ; Lyon / Paris et retours)

. 1 coucher très tardif jeudi soir chez des amis laissés à Paris mais que j'aurais bien mis dans mes cartons pour les emmener avec moi lors du déménagement il y a bientôt 3 ans

. Des litres de vin bus avec ces amis

. 3 embryons qui ont élu temporairement domicile dans une cuve d'azote quelque part dans une clinique lyonnaise

. 3 espoirs d'agrandir la famille avec un transfert de 2 d'entre eux d'ici une quinzaine de jours...

 

 

La journée de jeudi avait d'abord commencé par la petite nouveauté pour moi, l'écho à J2. Une écho très rassurante et même flatteuse puisque la gynéco m'a dit que mes ovaires n'ont pas mon âge : « Vous avez des ovaires de jeune fille » m’a-t-elle dit. Je vous aime, j’ai répondu. Elle a baissé ma dose de puregon à 50 au lieu de 75 en disant que mon doc, vu mon grand âge, avait sans doute un peu gonflé la dose pensant qu'il faudrait aider mes vieux ovaires de 38 ans, mais qu'ils n'en ont absolument pas besoin ! Et ça c'est une super bonne nouvelle.

Et hier soir première piqûre de puregon. Comme dans du beurre ! Il y a des choses qui ne s'oublient pas… (à part que j’ai passé 15 minutes à lire tout le mode d’emploi et à bien m’appliquer à mettre la cartouche. Les stylo de gonal, ils sont prêts à l’emploi, eux !)

Me voilà donc partie pour 5 jours de puregon, écho vendredi prochain.

Bien sûr je flippe que mes ovaires goûtent un peu trop au puregon et fassent tout foirer pour cause de trop de follicules.

Bien sûr je flippe que les embryons n'aient pas du tout apprécié leur balade en voiture et ne se réveillent pas. (0 sur 3 ce serait pas de bol, mais quand on est en PMA, on a du mal à lui faire confiance, au bol!)

Bien sûr je flippe de retrouver (aussi) les "<5" sur mes feuilles de résultats du labo...

 

Et pourtant, je ne crois pas du tout à ce tec...

Mais je suis très contente d'être enfin repartie dans l'action. Retour de couche en octobre 2012, nous arrivons à octobre 2014 sans le moindre signe de quoi que ce soit mais sans la moindre contraception non plus, il est plus que temps de retrouver les échos et les piqûres !

Rapatriement d'espoirSRapatriement d'espoirS
Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 10:48

Nous voilà repartis dans le monde merveilleux de la PMA.
Aujourd'hui jour de la saint Renaud marque le J1 et donc le top départ de ce TEC qui verra notre famille s'agrandir (oui au futur, autant y croire de suite, hein!).

 

Appel au centre pour prendre rdv pour l'écho de contrôle pré-traitement. Et c'est une grande première ! En 3 ans de pma et malgré un nombre incalculable d'echo-endo je ne me souviens pas avoir eu l'honneur de l'écho en période rouge !... Chouette alors un retour en pma avec un dose de nouveauté. Et même deux puisque pour les fiv à Paris je me shootais au gonal et là ce sera puregon à partir de J5. Ô joie !

 

Par contre dans le genre pas inconnu du tout, je retrouve le jonglage de calendrier.

Bon, faut dire qu’on s’est pas simplifié la vie cette fois.

J1 aujourd’hui ; départ pour Paris demain jeudi à 14h ; retour vendredi dans l’après-midi pour remettre les petits au frais encore quelques jours.

Il faut donc caler l’écho avant le départ ou après le retour. Mais exceptionnellement il n’y a pas de rdv écho en après-midi jeudi et vendredi, ce qui m’aurait bien arrangée puisque je vais déposer le p’tit Lu chez mes parents demain matin…

Alors pour bien me remettre dans le bain je me prépare une matinée bien speed : départ de la maison à 8h30, dépose du p’tit Lu chez ses grands-parents une heure plus tard, la bise à mes parents, un p’tit café et zou je file en vitesse au centre pour ne pas rater les retrouvailles avec la sonde d’écho endo à 11h30 ! et retour au centre pour 14h pour récupérer le container... Chouette alors…

 

Je suis toute excitée*, toute contente et impatiente de la suite. Première piqure de puregon dimanche si j'ai bien compris mon ordonnance...

 

 

 

*Rôôôh pas de mauvais esprit. C’est la pas les retrouvailles avec la sonde d’écho endo qui m’échauffent mais la reprise de l’action qui m’enthousiasme.

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 12:59

Je ne sais pas s'il y a toujours des yeux qui arrivent sur ces pages, mais je profite d'une journée de boulot perdue pour passer par ici. Je suis coincée à la maison après une matinée aux urgences pédiatriques pour une cheville tordue hier soir et des boitillements ce matin. Mais après presque 3h d'attente, les 3 minutes d'examen ont permis de conclure que tout va bien. Alors réjouissons-nous !

 

Coincée à la maison puisqu'il était délicat de poser le p'tit Lu-qui-va-bien à la crèche à 13h30 quand tous ses petits copains font la sieste alors que lui n'a pas encore mangé, j'ai le choix entre ouvrir -enfin- mes livres de révision pour mon concours de novembre ou écrire -enfin- un article sur ce pauvre blog assoiffé de nouvelles (mais nourri par la pub, merci OB)...

Le concours attendra je préfère venir raconter comme mon mariage était trop chouette, comme j'étais trop belle et trop heureuse et comme c'est trop cool les vacances mais trop fini malheureusement !!

 

Me voilà donc Madame depuis un mois et demi. J'ai dis oui sous un beau soleil de juillet, le seul samedi ensoleillé du mois ? En tout cas il a plu jusqu’au jeudi soir pour nous laisser préparer la salle tranquillement le vendredi et replu à partir du lundi 16h une fois qu'on avait tout fini ! Donc de ce côté-là ça s'est vraiment bien goupillé.

 

La journée a filé à la vitesse de la lumière. J'avais réussi à faire à peu près tout ce que je voulais en terme de déco et j'ai profité de mon samedi à 200%.

La majorité de nos amis avait fait le déplacement, venant d’Irlande bien sûr, Londres, Glasgow, Paris, Nantes, Montréal pour être avec nous dans la petite ville d'Isère où nous avons célébré nos épousailles. Nos familles bien sûr étaient aussi à nos côtés au grand complet. C'est si bon ce sentiment de partager un moment hors du commun entourés de toutes ces personnes qui nous sont chères, de s'autoriser à le leur dire parce justement ce n'était pas un jour comme les autres.

Après le oui de la mairie, on a redit oui dans le jardin du lieu de la fête pour un temps de cérémonie laïque où nous parents frère et sœurs ont accepté de prendre la parole à notre demande sur des thèmes importants pour nous. Émotion, rires et larmes étaient au rendez-vous. Nous avons échangé nos vœux devant tous nos proches nous promettant non pas de nous aimer pour toute la vie jusqu'à ce que la mort nous sépare mais tant qu'on le pourra et que la vie nous le permettra.

Je vous livre un petit bout du texte que j'avais écrit pour cette cérémonie parce que c'est celui que tout pmette rêve de pouvoir dire un jour et j'avais envie et besoin de le dire haut et fort devant toute cette assemblée réunie pour nous.

« Grâce à Chewi, j'ai découvert un pays magnifique où j'espère bien passer plus de quelques jours par an. J'ai surtout découvert qu'à ses côtés, avec lui, je pouvais me battre avec rage contre l'adversité et le mauvais sort pour aller au bout de notre désir de construire une famille.

Le moment où la voix d'une infirmière a dit dans mon téléphone "C'est positif Mlle Nell" a été l'un des plus beaux et des plus forts de ma vie. Je ne me souviens plus si j'ai hurlé ou murmuré «Chewi c'est bon », mais je sais que c'est grâce à lui et son optimisme tout irlandais que nous n'avons pas abandonné malgré la tristesse, le désespoir, le découragement de ces longs mois de bataille avant d'arriver jusqu'à Luke. Alors aujourd'hui ce mariage, notre mariage, symbolise en partie la victoire de ce combat. Aussi loin que je me souvienne, je m'entends dire que je veux me marier en présence des mes enfants pour que cette union noue, affirme et renforce les liens de notre famille. Et je suis si heureuse aujourd'hui d'unir ma vie à la tienne Chewi, devant la loi, nos familles et nos amis. »

 

Rien qu'en relisant ces lignes, les larmes remontent mais elles étaient bien présentes ce samedi-là...

Tous nos invités nous ont dit que ce temps de cérémonie laïque était une vraie réussite, très émouvant (combien de copines m'ont dit avoir pleuré!...) et qu'il nous ressemblait vraiment, tout comme le reste de la journée. ET cela ne pouvait pas plus nous combler car c'est ce que nous voulions. Pas de chichis, pas d’esbroufe, juste le bonheur d'être ensemble pour célébrer notre amour. Et nous avons réussi.

Et moi qui ne voulait pas de robe au départ, j'ai été si heureuse dans ma robe de mariée !

 

Après la folle course des 2 semaines entourant le mariage, nous avons passé 15 jours dans une petite maison au bord de la Drôme et punaise que c'était bon d'être enfin tous les 3 pour nous reposer, nous retrouver (le p'tit Lu a détesté toute cette période du mariage, lui!), prendre le temps de ne rien faire...

 

 

Mais tout ça est désormais dans nos souvenirs. On a retrouvé le train-train habituel entre crèche et boulot, câlins du matin fort fort pour des réserves et bisous en rafales du soir pour rattraper ceux qui ont manqué pendant la journée...

 

 

Et nous replongeons très bientôt dans les joies et affres de la pma en allant cherchant nos p'tits congelés à Paris d'ici la fin du mois de septembre pour un tec dans la foulée. Profitons de cette période heureuse et faste et espérons que l'on puisse continuer à surfer dessus pendant 9 mois !

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 11:50

Est-ce que toute ma vie je me dirai « Il y a … ans on me posait mon p’tit Lu tout chaud pour la première fois dans les bras ».

Comme aujourd’hui je me suis dit avec émotion à 13h05, « Il y a 2 ans je rencontrais mon bébé Lulu pour la première fois » et je ne pouvais détacher mes yeux de lui, mes lèvres de son front, mes mains de son petit corps tout neuf…

Bon anniversaire mon bébé Lulu que ta vie soit aussi belle et heureuse qu’elle l’est aujourd’hui.

 

(désolée pour la taille de l'image encore une fois cet OB de m.... refuse de me laisser faire ce que je voudrais sur mes articles... Au moins vous verrez le p'tit Lu en grand pour le final coloré d'un festival en région lyonnaise)

 

Est-ce que toute ma vie je me dirai ?...
Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 13:07

Bon, je n‘ai jamais fait le point info mariage que j’avais envisagé. J’ai essayé, mais seul un truc hyper long et inintéressant en est ressorti alors j’ai laissé tomber. Je vais tenter de m'y coller, mais sachez cependant, qu’à J-40 on commence à être pas mal…

MAIS il y a une question cruciale qui s’impose à moi et que vous retrouverez à la fin du post. Si vous avez la flemme de tout lire, je comprends mais moi, j’ai besoin de vos conseils !! Alors vous pouvez sauter tout le reste qui n'est même pas intéressant MAis vous DEVEZ me donner votre tuyau !... Merci !

 

Au rang des trucs faits :

~ Les prestataires, salle, traiteur, dj, photographe, fleuriste sont réservés depuis belle lurette et nous ont déjà allégés de quelques centaines d’euros chacun.

~ Je ne voulais pas de robe et envisageait très très sérieusement d’en acheter une jolie de prêt-à-porter. Bon, ok, j’ai bien acheté une très jolie en P-A-P. (cette petite beauté en rose poudré chez sine*qua*none) mais ma mère a tellement insisté pour que j'en une vraie que j’ai dit "OK je veux bien regarder". Mais j’avais une tonne de conditions : pas une robe neuve hors de prix (je voulais de l’occasion ou du destockage à moins de 400€), pas de bustier, pas de traîne, pas de froufrous, pas de volume, pas de satiné. J’ai cherché des heures (ça a du bon finalement d’être seule dans mon bureau !) sans trouver de magasin d’occasion sur Lyon et ai fini par trouver vers Avignon. J’ai donc mis ma mère et mon père, Chewi et le p’tit Lu dans la voiture et aussi une de mes témoins qui passait par là et en route pour Avignon ! sans même être sure qu’on rentrerait avec une robe. Mais j’avais dit à ma mère que c’était le seul essayage que je ferais. Autant dire qu’elle m’a mis une pression de dingue. Bon finalement j’ai trouvé une très jolie robe. Bustier. Avec une courte traîne. Une peu bouffante avec un drapé. Qui a des reflets satinés… Bref, tous les éléments de ma liste… Heureusement que j’avais une tonne de principes sinon j’aurais fini par ressembler à Lady Di le jour de ses épousailles !...

~ Les faire parts sont partis et quel soulagement. Très mauvaise idée que de vouloir les faire à la maison. Ça a occupé toutes nos soirées pendant au moins 3 semaines. Je ne pouvais plus les voir à la fin ! Bon ils semblent avoir fait leur petit effet, on reçoit plein de compliments (ou alors les gens sont de très gentils menteurs) (ce qui n’est pas impossible !...)

 

Les délégations fonctionnent à fond :

~ la cérémonie laïque par les témoins : Chewi et moi avons fixé le déroulé (qui parle sur quel thème), puis on a refilé la coordination du bazar à mes témoins pour garder la surprise des textes qui seront dits (super la technique du « on veut garder la surprise, alors on peut pas s’en charger ») (on aurait dû faire pareil pour les faire-parts) (et pour tout le mariage en fait !)

~ le repas du dimanche midi avec quasi les 130 personnes de la veille (+ les enfants!) par mon papa qui se charge aussi des boissons des samedis et dimanche (et avec le sourire)

~ le pic-nic des enfants par ma sœur

et pour l’instant c’est tout.

 

Au rang des trucs à caler en 40 jours :

~ trouver les 2 baby-sitters / animatrices pour le samedi soir. Le problème de se marier vieux (oui, je sais 37 ans c'est pas vieux, mais bon c'est pas hyper jeune non plus...) c'est que les potes et les cousins (qui eux, ne sont pas passés par les joies de l'attente et de la PMA) ont tous 2 voire 3 gamins, ce qui nous amène, sur la liste initiale, à 41 enfants entre 6 semaines et 14 ans. Oui, 41 !!!! Bon, les jours passant, le chiffre réduit un peu et les tout petits resteront sans doute avec leurs parents, mais on avoisinera la trentaine de têtes blondes... ô bonheur...

~ trouver le chauffeur qui raccompagnera les invités à leur hôtel (irlandais sans voiture, copains / famille trop avinés, irlandais sans voiture et trop avinés...)

~ choisir la boisson du vin d’honneur. On hésite entre trois cocktails différents (soupe champenoise aux framboises, sangria blanche et cocktail aux fruits rouges)  et il va falloir trancher. Soirée dégustation en vue !!! Enfin un truc fun dans cette f***ing préparation !...

~ trouver des housses de chaise par chères et visiblement ça n’existe pas… Il y a consensus à 3€, si j'en prenais 10 ça passerait, mais multiplié par 140...

~ trouver les musiques de la cérémonie laïque (non pas Mariah Carey) (non pas Céline Dion) (non pas quand on que l'amour)

~ faire le plan de table. (argh...)

et sans doute trop de trucs que j’oublie…. Je vais peut-être me mettre à mi-temps moi !!

 

Et last but not least de ce looong P.I.M., LE point pour lequel j’ai absolument besoin de votre aide… Trouver une culotte couleur chaire qui ne rentre pas dans les fesses !!!! (et pas un string parce qu’en plus de rentrer dans les fesses ça rentre dans le reste ces machins !...) Quand ça m'arrive (trop souvent), je me débrouille discrètement ou pas pour remettre l'élastique à l'endroit qui lui est assigné. Mais là... avec ma vraie robe de mariée, son jupon, ses 2 épaisseurs et son volume, je fais comment, hein???

 

Alors ?

Qui connaît LA marque de culotte qui m'évitera de me tortiller toute la journée ?

Qui sauvera mon D day ???

Help me please....

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 19:11

Bon anniversaire blog ! Ton cadeau : un retour en PMA pour alimenter de nouveau les pages de ce blog déserté. Yeah ! Ne me remercie pas, va, on est comme ça chez nous...

 

Il y a 4 ans, j'attendais les résultats de la 3e et avant-dernière IAC (qui allait lamentablement échouer comme les autres) et j'ouvrais ce blog. Mardi dernier (jour de l'anniversaire) j'ai emmené mon p'tit Lu, 22 mois chez le kiné pour une bronchiolite qui ne voulait pas passer. Drôle d'anniversaire... Quelle horreur de voir les yeux de son bébé d'amour vous fixer avec terreur en implorant « mamaaaaan câââââlin » pendant que ce cher kiné le manipule (pourtant pas trop fort). Bref, c'est fini. Ça grince un peu encore parfois quand il respire, mais on lui dit de tousser, il tousse et ça va mieux !

 

Et 4 ans et 1 semaine après l'ouverture de ce blog, nous avons fait notre retour en PMA. J'avais hésité pendant des semaines entre les différents centres lyonnais. Et finalement une fois ma décision prise, j'étais sûre que ce soit la bonne et impatiente d'y être.

Ce matin à 9h30 des sentiments mélangés se mêlaient en moi. J'étais d'un côté excitée et enthousiaste à l'idée de repartir et d'un autre côté déçue et en colère d'avoir à repasser par tout ça...
Mais on a adoré ce nouveau doc. Il est vraiment très sympa. Il donne l'impression que tout est simple, qu'il n'y a jamais de problème... Rien à voir avec "l'ours" de la Salpé qui nous a suivi pendant près de 2 ans (et nous a menés vers notre p'tit Lu...) et qui avait gagné son surnom pour son score négatif sur l'échelle de la communication et des relations humaines !

Il n'y rien de spécial pour ce nouveau doc sur notre cas pour l'instant. On connait la routine des traitements et du suivi et on a 3 embryons qui nous attendent à Paris. Donc let's go !


On a un rdv biologiste à caler courant juin, puis on revoit le doc dans un mois pile le 3 juillet et TEC dès mon cycle d'août s'il ne tombe pas trop tôt parce que le centre risquerait d'être fermé et sinon, ce sera pour septembre. J'ai senti qu'en insistant on aurait même pu tenter avant les congés d'été. Mais moi ça me va parfaitement. C'est exactement ce que je voulais, un tec à la rentrée !

Je me prends la tête avec le dj, le traiteur, les housses de chaises et que sais-je encore. J'aime autant profiter à fond du champagne du mariage !! On n'est plus à 3 semaines près...

Et on a un joli programme devant nous : examens et paperasse en juin, mariage en juillet, tec en septembre et bébé en juin 2015... ça serait trop simple que ça se finisse vite comme ça, mais tellement bien...

 

 

C'est reparti mon kiki ! écho endo et pds en juin pour se remettre dans le bain et piquouses dès le mois d'août.

Pourvu pourvu pourvu....

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 10:11

Quand on a pensé bébé 2 (très peu de temps après la naissance du P’tit Lu en fait), on s’était dit qu’on prendrait rdv à la rentrée 2013.

Puis, ô bonheur (!), on a décidé de se marier, et du coup, pour ne pas mener 2 gros projets de front, de décaler le retour en PMA au printemps 2014 pour les premiers rdv + examens afin de se lancer dans le vif du sujet dès septembre 2014 avec transfert de nos petits congelés... N’oublions pas que nous sommes les rois de la procrastination : mener de paire l’organisation d’un mariage et un parcours pma nous a paru bien trop lourd pour nous (et je pense qu’on a eu raison, vu l’allure d’escargot de nos préparatifs mariage !)

 

En mars, le printemps est arrivé (et avec lui ses satanées allergies…) et tous les jours, je me disais « bon allez, aujourd'hui je prends rendez-vous ». Mais on n’a pas encore de centre ici, on a laissé l’ours à Paris (et je crois même qu’il est retraité maintenant !). Il a donc fallu qu’on cherche les centres lyonnais et surtout qu’on se décide. Je m’étais dit que la rencontre Bamp ! du 8 mars nous aiderait à nous décider. Et ça a été le cas, un peu. Mais on (je !!) a tourné 100 fois les différentes options avant de se lancer, et j’ai finalement pris mon téléphone vendredi dernier, soit plus d’un mois et demi après la rencontre Bamp ! et plus d’un mois après le premier jour du printemps… Il était temps alors que j’avais décidé de le faire en mars…

 

Je ne m’explique pas vraiment pourquoi, mais je n’arrivais pas à sauter le pas et prendre mon téléphone. Et je sais bien que ce n’est pas la peine de compter sur Chewi pour le faire à ma place…

 

Mais ça y est, le rdv est calé au 3 juin !!! Et même si j’ai mis si longtemps à décrocher mon téléphone, je suis désormais hyper impatiente. Je compte les semaines (5), les jours (37) et je trouve le temps bien long…

Repost 0
Published by Nell
commenter cet article

Présentation

  • : C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • : 38 ans. Amoureuse de mon Chewi irlandais depuis décembre 2004. On attend notre bibouille franco-irlandais depuis avril 2008...
  • Contact

Collectif B-AMP

Infertiles de tous les pays, unissez-vous ! Venez partager vos doutes et vos infos, vos questions et vos coups de gueule ici : http://collectifbamp.wordpress.com/

Notre parcours en (presque) bref

2004

Décembre : 1er bisou et le reste...

2008

Avril : arrêt contracpetion

2009

Juillet : Toujours rien... 1ers contrôles pour moi : tout est ok

Août : 1er spermo : zozos feinéants mais réagissent bien à la prépa. En route pour les inséminations

19 septembre: IAC1 négative

Octobre - décembre : suivi urologue de Chewi.Traitement antibio béton

2010

Février : Le traitement n'a servi à rien. L'urologue préconise d'arrêter les inséminations et de passer direct en FIV

Février : Madame Gynéco  dit ok pour la FIV et nous envoie en PMA mais on continue les IAC avec elle en attendant le lancement car vu les délais et les nombreux rdv à caler pour elle rien ne se passera avant septembre voire octobre...

3 mars : 1er rdv DocFiv. Faut attendre les résultats du LaboFiv pour démarrer

Mars : IAC2 négative

27 avril : Rdv LaboPma : spermo médiocre mais ils pensent qu'il faut continuer les iac avant la fiv ça devrait marcher comme ça... -> annulation rdv DocFiv de mai

Mai : IAC 3 négative

15 juin : IAC4 négative. Résultats spermo de pire en pire, on retourne voir DocFiv

23 juin : 2e rdv DocFiv. test de pénétration (!) à faire par Chewi le 8 juillet.

4 août : 3e rdv DocFiv. on est sur la planning de décembre pour FIV ICSI à confirmer par le LaboFiv

Septembre : rdv LaboFiv qui confirme l'ICSI mais redemande encore un spermogramme...

Octobre - novembre : derniers rdv. On y va!

Novembre - décembre : FIV1 échec, ponction de 8 ovocytes le 30 novembre, transferts de 2 beaux embryons le 2 décembre, pds négative le 13 décembre. 

2011

Mars : TEC : 2 embryons transférés. pds négative le 16 mars. Fin de l'épisode Fiv1

Juin : FIV2 interrompue après 8 jours de stim' mauvaise réponse au traitement 4 tout petits follicules et 2 gros kystes. C'est le drame...

Octobre-Novembre : Fiv2 bis : pilule du 7 au 21/09 ; début déca le 25/09 ; début gonal le 5/10 (112,5µi puis 75); 1er contrôle le 9/10 une vingtaine de follicules de 21mm à tout petit ; 17/10 ponction de 11 ovocytes ; 19/10 transfert de 2 embryons ; 31/10 PDS POSITIVE POUR LA 1ère FOIS à 171 ; 2/11 2e pds : 369 ; 4/11 3e pds 743 ; 7/11 4e pds : 2132... Pourvu que ça dure...

Novembre, le 16 : première écho. 3mm qui clignotent. Il est là...

Novembre, le 23 : deuxième écho : 11mm et un coeur qui bat la chamade. ToudoumToudoum. On voit un 2e petit sac mais qui a l'air arrêté

Décembre, le 10 : troisième écho : 8 SG, 28mm des petits bras et des petites jambes qui poussent. Et toujours ce ToudoumToudoum qui nous fait monter les larmes aux yeux. Le 2e petit sac est toujours là mais n'a pas bougé. 1,8mm sans activité cardiaque, restera sans doute là jusqu'à la fin...

Décembre, le 29 : écho des 12SA. Tout va bien. Un bébé en pleine forme et avec une clarté nucale rassurante. On continue le coeur en joie

Mars, le 9 : écho morpho du 5e mois. Tout va bien. Bébé à autant d'oeils, reins, doigts et tout ce qu'il faut où il faut. Il semblerait qu'il soit grand... On reste sur notre petit nuage...

16 juillet 2014 : Naissance du P'tit Lu. Merveilleux bébé qui nous comble chaque jour de bonheur.

***

Septembre 2014 : Retour aux affaires ! On va chercher les 3 p'tits congelés qui nous attendent à Paris depuis la fiv d'octobre 2011. Début du traitement 21 septembre 2014. Pds négative le 13 octobre

Novembre 2014 : dernier tec des p'tits parigots. Transfert le 28/11 d'un joli p'tit J3. Pds le 8/12, jour de la fête des Lumières et de l'immaculée conception !...

 

Catégories