/ / /

Enceinte depuis 4 semaines, bébé arrive dans 249 jours

 

Dimanche 22 avril

Le 7e mois a commencé avec ce délicieux coktail pris dans le salon VIP de mon labo de quartier :

IMAG0543  IMAG0544

75g de sucre goût citron puis 2 heures dans le fauteuil en cuir inclinable accompagné d'un super bouquin et de Chet Baker au creux de mon oreille.

 

Et oui ! J'ai eu droit au légendaire HPGO pour tester le diabète gestationnel. Mes derniers résultats montraient un taux de sucre un tout petit peu au dessus des normes : d'habitude il y avait noté "absence" et là j'étais à 0,90. Mais il faut préciser que j'avais fait le test 2 jours après le week-end de Pâques ! Ceci ajouté à ma prise de poids que Patoche-la-sage-femme trouve trop élevée et à mon grand âge (35 ans 2/3) font que je n'y ai pas échappé.

Ce n'était pas si terrible en fait. Un peu long... Arrivée à 9h30 au labo, une première pds à jeun suivie du shoot de glucose puis une deuxième pds une heure plus tard et une autre encore une heure après.

Résultat lundi soir.

 

En bonus une photo prise en rentrant à la maison à la demande de PF qui veut suivre notre évolution depuis son bled de Guinée

nel-gros-bidecoupee.gif 

ça pousse hein !

 

 

Mardi 1er mai

Et voilà ça devait arriver…

Tous les jours je me scrute de haut en bas à la recherche de la moindre petite cassure dans ma peau qui se tend. Jusqu’à la semaine dernière : rien. J’étais contente et me disais que j’échapperais peut-être aux vergetures.

Mais la semaine dernière, en même temps, et sous les DEUX seins en même temps, elles ont fait leur apparition, ces maudites lignes rosées… 3 ou 4 de chaque côté. Par chance elles sont sous le bombé du sein donc à part à oilpé elles ne se verront pas, cachées par le maillot ou le soutif… Mais quand même c’est les boules. D’autant que je me tartine très consciencieusement matin et soir…

Au début j’utilisais la crème Mustel* puis quand j’ai eu fini le tube (qui coûte une fortune pour une composition somme toute assez basique de ce que j’ai pu lire ça et là) je me suis rabattue sur mon lait pour le corps bio marque bio-*-Secure sans huiles essentielles (gare aux huiles essentielles chez les femmes enceintes) le matin et une huile de macadia bio hautement recommandée dans la lutte contre ces vilaines stries le soir. Ça a l’air de fonctionner sur le ventre… Pourvu que ça dure (mais avec leur apparition en haut, je garde peu d’espoir pour le bas… Nous verrons bien…)


Et du coup, je profite de cette lamentation nichonnesque pour aborder la vaste question de l’allaitement. Pas si vaste finalement car je sais à peu près vers quoi je souhaite aller… Si je peux j’allaiterai pour tout plein de raisons. C’est bon pour le bébé. C’est pratique. Et je trouve ça beau une femme qui allaite (même si je ne suis pas fan de celles qui le font sans aucune pudeur n’importe où genre en plein centre commercial au milieu de tout le monde les nichons à l'air sans aucune gêne).

Sauf que je me traîne une sorte de tare familiale héritée du côté de mon grand-père paternel. Mes grands-tantes avaient visiblement ce truc, ma tante aussi. Ma sœur y a échappé mais moi j’y couperai pas puisque ça pousse déjà.

Nous avons la chance d’avoir un troisième sein !!!

Voui Mesdames !!

 

Voilà à quoi ça ressemble aujourd'hui :

IMAG0558-copie-1.jpg   IMAG0559.jpg

à gauche et à droite

En fait il ne s’agit pas véritablement d’un troisième sein mais d’une excroissance de la glande mammaire. Je me suis rendue compte que j’avais ce truc-là à l’adolescence quelques années après le cancer du sein de ma mère, un jour en débardeur : une boule sous le bras !!! Horreur malheur ma mère ne fait qu’un bond et me prend rdv chez sa gyneco et pour une mammo. Je devais avoir 14 ans ! (mmmmh la mammo à 14 ans !). Il s’est alors avéré que ce n’était rien de grave juste la glande mammaire qui allait un peu plus loin que chez la commune des mortelles (c’est quoi le féminin du commun des mortels ?!).

Quand j’avais 16 ans ma TataCo a accouché de son premier fils (T. aujourd’hui 22 ans beau joueur de rubgy futur pro d’1m92 et 120kg !!!). Je me souviens toujours de la visite à la clinique 2 jours après la naissance du « petit » : TataCo en larmes, souffrant le martyre à cause de la montée de lait et… un petit pamplemousse sous le bras ! Car oui cette petite excroissance de rien du tout en temps normal, qui gonfle un peu suivant le cycle comme le font les seins, a suivi la montée de lait, au point d’atteindre la taille d’une belle orange (sans exagérer).

Du coup, déjà qu’à priori la montée de lait n’est pas une partie de plaisir, là, elle souffrait vraiment beaucoup ne pouvant même pas baisser le bras (de mémoire c’est les 2 mais surtout à gauche, comme moi actuellement), et avait beaucoup de mal à tenir le petit T. dans ses bras. La montée de lait avait alors été stoppée et elle n’avait pas pu allaiter…

D’où ma crainte : Vais-je subir le même sort ??... Bon, il s‘avère que que TataCo est un peu douillette et hypocondriaque. Mais quand même c’était impressionnant… Depuis j’ai fait quelques recherches via notre meilleur ennemi Gogol et je suis tombée sur des forums où des filles avaient la même chose et s’inquiétaient de ne pas pouvoir allaiter à cause de cette « glande accessoire » comme ça s’appelle en vrai. Et j'ai trouvé plusieurs témoignages qui disaient tous que la montée était un très mauvais moment mais qu’une fois passée, toutes avaient pu allaiter sans problème.

Je me rassure donc avec ces discussions et attend juillet pour voir de quoi il retournera.

Vous connaissiez ça ? Un témoignage pour me rassurer encore un peu ?...


Question subsidiaire : Le coussin d’allaitement est-il vraimentutile ou est-ce qu’un polochon peut faire l’affaire ?

 

Et la petite série "Bide" à 28SG+2

IMAG0566.jpg   IMAG0564.jpg

IMAG0562.jpg   IMAG0561.jpg

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • C'est par ici bibouille, on t'attend !
  • : 38 ans. Amoureuse de mon Chewi irlandais depuis décembre 2004. On attend notre bibouille franco-irlandais depuis avril 2008...
  • Contact

Collectif B-AMP

Infertiles de tous les pays, unissez-vous ! Venez partager vos doutes et vos infos, vos questions et vos coups de gueule ici : http://collectifbamp.wordpress.com/

Notre parcours en (presque) bref

2004

Décembre : 1er bisou et le reste...

2008

Avril : arrêt contracpetion

2009

Juillet : Toujours rien... 1ers contrôles pour moi : tout est ok

Août : 1er spermo : zozos feinéants mais réagissent bien à la prépa. En route pour les inséminations

19 septembre: IAC1 négative

Octobre - décembre : suivi urologue de Chewi.Traitement antibio béton

2010

Février : Le traitement n'a servi à rien. L'urologue préconise d'arrêter les inséminations et de passer direct en FIV

Février : Madame Gynéco  dit ok pour la FIV et nous envoie en PMA mais on continue les IAC avec elle en attendant le lancement car vu les délais et les nombreux rdv à caler pour elle rien ne se passera avant septembre voire octobre...

3 mars : 1er rdv DocFiv. Faut attendre les résultats du LaboFiv pour démarrer

Mars : IAC2 négative

27 avril : Rdv LaboPma : spermo médiocre mais ils pensent qu'il faut continuer les iac avant la fiv ça devrait marcher comme ça... -> annulation rdv DocFiv de mai

Mai : IAC 3 négative

15 juin : IAC4 négative. Résultats spermo de pire en pire, on retourne voir DocFiv

23 juin : 2e rdv DocFiv. test de pénétration (!) à faire par Chewi le 8 juillet.

4 août : 3e rdv DocFiv. on est sur la planning de décembre pour FIV ICSI à confirmer par le LaboFiv

Septembre : rdv LaboFiv qui confirme l'ICSI mais redemande encore un spermogramme...

Octobre - novembre : derniers rdv. On y va!

Novembre - décembre : FIV1 échec, ponction de 8 ovocytes le 30 novembre, transferts de 2 beaux embryons le 2 décembre, pds négative le 13 décembre. 

2011

Mars : TEC : 2 embryons transférés. pds négative le 16 mars. Fin de l'épisode Fiv1

Juin : FIV2 interrompue après 8 jours de stim' mauvaise réponse au traitement 4 tout petits follicules et 2 gros kystes. C'est le drame...

Octobre-Novembre : Fiv2 bis : pilule du 7 au 21/09 ; début déca le 25/09 ; début gonal le 5/10 (112,5µi puis 75); 1er contrôle le 9/10 une vingtaine de follicules de 21mm à tout petit ; 17/10 ponction de 11 ovocytes ; 19/10 transfert de 2 embryons ; 31/10 PDS POSITIVE POUR LA 1ère FOIS à 171 ; 2/11 2e pds : 369 ; 4/11 3e pds 743 ; 7/11 4e pds : 2132... Pourvu que ça dure...

Novembre, le 16 : première écho. 3mm qui clignotent. Il est là...

Novembre, le 23 : deuxième écho : 11mm et un coeur qui bat la chamade. ToudoumToudoum. On voit un 2e petit sac mais qui a l'air arrêté

Décembre, le 10 : troisième écho : 8 SG, 28mm des petits bras et des petites jambes qui poussent. Et toujours ce ToudoumToudoum qui nous fait monter les larmes aux yeux. Le 2e petit sac est toujours là mais n'a pas bougé. 1,8mm sans activité cardiaque, restera sans doute là jusqu'à la fin...

Décembre, le 29 : écho des 12SA. Tout va bien. Un bébé en pleine forme et avec une clarté nucale rassurante. On continue le coeur en joie

Mars, le 9 : écho morpho du 5e mois. Tout va bien. Bébé à autant d'oeils, reins, doigts et tout ce qu'il faut où il faut. Il semblerait qu'il soit grand... On reste sur notre petit nuage...

16 juillet 2014 : Naissance du P'tit Lu. Merveilleux bébé qui nous comble chaque jour de bonheur.

***

Septembre 2014 : Retour aux affaires ! On va chercher les 3 p'tits congelés qui nous attendent à Paris depuis la fiv d'octobre 2011. Début du traitement 21 septembre 2014. Pds négative le 13 octobre

Novembre 2014 : dernier tec des p'tits parigots. Transfert le 28/11 d'un joli p'tit J3. Pds le 8/12, jour de la fête des Lumières et de l'immaculée conception !...

 

Catégories